11.1.11

Je me doutais de ça, je me doutais que le jour où je mettrais la main sur un pot de miel je ne pourrais plus arrêter de faire ces gestes: cuillère-pot, cuillère-bouche. Pire que Winnie, d'ailleurs là, j'écris à une main du coup. On a divagué dans Carrefour, et j'ai découvert que dans cette ville qu'est Carrefour, il y a un rayon par produit. Le rayon des déodorants par exemple, mais gigantesque le rayon, de quoi hésiter une bonne heure et se griller le nez aux anti-transpirants. Il nous fallait forcément celui qui sent le meilleur, mais là-bas, faut pas se lancer des défis pareils. C'est fou cette date truffée de 1. À croire qu'il aurait dû se passer quelque chose.

4 commentaires:

  1. qu'est-ce que ce sera le 11/11/11...!

    RépondreSupprimer
  2. Tu aimes mes petits plaisirs oculaires ?
    J'adore ton canapé et ton parquet :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est étrange, une peu magique je crois..
    Il y a deux ans je suis venue pendant un an, te lire tout les jours... A l'époque j'étais déçue par l'amour et j'attendais de rencontrer la bonne personne, un peu sans trop plus y croire je crois... Alors tes mots tout léger, ta façon de mettre de la magie dans chaque petit instant de la vie, ça m'aidais à voir les choses positivement... et avec une dose journalière j'ai finie par choper ton virus qui peu à peu a vaincu la mélancolie d'une attente trop longue , d'un prince charmant qui ne venait jamais...
    Et puis, il y a un an j'ai rencontré quelqu'un, quelqu'un qui s'apelle Aurélien.. Il a remplie mon monde de douceur, de sourirs, de petites étoiles... Alors, peu à peu, je n'ai plus ressentis le besoin de te lire jusqu'à cesser totalement.. Je crois que je n'avais plus besoin de tes ptites doses quotidienne de poudre à sourire..
    Donc, je disais "c'est étrange, un peu magique je crois..", car ça fait maintenant un an que je suis l'amoureuse d'Aurélien, et j'ai eu envie de revenir après une longue absence pour te lire, comme on prend des nouvelles je crois... Et là, je suis tombée nez à nez avec la photo où la fille à côté de toi, elle tient dans sa main une cage à oiseau blanche... Mais pas n'importe quelle cage à oiseaux blanche, exactement la même que celle qu'il y a de posé dans un coin de mon salon.. Je l'avais acheté il y a un an , lorsque j'ai rencontré Aurélien, j'y avais glissé une petite boite à l'intérieure dans laquelle j'avais caché un ptit bout de papier plié en 4, sur lequel j'avais écris en pensant à lui "j'espère que c'est toi... celui me rendra heureuse"... Le jour où on s'est embrassé pour la première fois je lui ai fait lire le message.. Et depuis ce jour il n'a cessé de me rendre heureuse... Alors ça m'a fait sourire, de revenir ici et de tomber nez à nez avec la photo d'une tite cage tellement symbolique pour moi et aussi tellement en lien avec la raison pour laquelle j'avais passé tant de temps à te lire...
    C'est un peu comme un clin d'oeil.. un ptit coup de magie...

    Isil

    RépondreSupprimer
  4. julie: Oui, je les aime, je viens justement de regarder toutes les photos du dernier.

    Isil: c'est vraiment drôle, j'ai acheté cette cage il y a vraiment peu de temps, à quelqu'un sur internet. Je ne sais même pas pourquoi, juste parce que j'adore avoir une belle cage vide chez moi.

    RépondreSupprimer