12.1.11

J'ai mis du miel dans mes spaghettis. Ça force à manger lentement, c'est tellement glissant qu'il faut plusieurs minutes pour préparer la fourchette, et pendant ce temps, la précédente a quasiment le temps d'être digérée.
J'ai envie de lire des bouquins, de réembrasser aussi, et de travailler sur ce que le coup de téléphone de 10h du matin m'a apporté. Quand ça a sonné, j'ai regardé l'écran et je suis sorti en courant en bégayant c'est urgent. Dans le couloir, ça résonnait et comme d'habitude, je ne pouvais pas m'empêcher de marcher. J'ai monté et descendu les escaliers pendant toute la conversation. Je pense que ça va être bien, ça va crayonner et ça va être bien.
Et puis le mail de Jochen également, je pétillais. Je vais laver mes dents et enlever mon jeans, ensuite je lirai. Je lirai en sachant que je n'ai pas qu'une heure. Ça risque d'être agréable, surtout si c'est du Auster.

5 commentaires:

  1. ça sent les très bonnes nouvelles tout ça ! :)
    bonne annnée Jess ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que j'en ai jamais eu de meilleures...

    RépondreSupprimer
  3. Jochen Gerner, pretty amazing!!!

    RépondreSupprimer