25.1.10

Beaucoup trop tôt ce matin, je me suis retrouvée devant la dame d'une pharmacie de garde pour expliquer que mon ami avait tellement mal à une dent qu'il se charcutait la gencive depuis de longues heures avec un spaghetti cru à défaut d'avoir des cure-dents. Après sa grimace, je me suis dis que je n'aurais peut-être pas dû être si directe.
En ressortant, je suis passée par la boulangerie. J'ai acheté un croissant et un pain au chocolat. Devant la porte de mon appartement, il y avait la dame, qui habite sur le trottoir, je lui donne souvent du pain, ou des choses à manger que j'ai dans mon sac. Ce matin j'étais très pressée, il y avait un jeune homme en train de souffrir dans mon salon. Alors je ne l'ai pas regardée, la dame. Mais je savais, je ne sais pas pourquoi, je savais qu'elle tenterait d'attirer mon attention.
Et puis au moment de passer la porte, elle a toussé. Je ne l'avais pas regardé, et elle a toussé pour me forcer à lever les yeux sur elle. Je m'y attendais tellement que ça m'a fait rire. Je lui ai légué mon croissant et elle m'a légué son sourire, je ne suis pas certaine qu'elle sache vraiment parler français.
Sur l'image, c'était une nuit à Grenoble, la première neige. On dormait presque, je n'étais plus habillée, il a dit Cap à trois on est dans la rue et on se balade. J'avais alors enfilé n'importe quoi le plus vite possible et m'étais recouvert la tête avec deux écharpes, avant de courir dans l'escalier.

3 commentaires:

  1. Cette photo est une prouesse en soi, pour une jeune fille qui a une phobie de la neige ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oui oui oui, c'est indéniable...

    RépondreSupprimer
  3. tu es une coconut madam.

    RépondreSupprimer