14.5.10

On l'a laissé avec le garçon qui lui touchait déjà le dos depuis longtemps, la fille aux cheveux qui ne s'étalent jamais. Et puis on a marché jusqu'au restaurant. Je me demande combien de roulades japonaises j'ingurgite chaque semaine. On est ressorties avec nos deux petits sacs en plastique, tellement fin, qu'il y avait la soupe miso qui me réchauffait la cuisse sur le retour.
C'était étrange, de danser à l'heure où il y avait encore le soleil, juste après être descendue du métro, sans rien d'autre avant. Je suis descendue, j'ai vu la foule, j'avais l'impression que mon téléphone vibrait mais c'était les baffles qui hurlaient trop fort.
Sur la place il y avait la foule, et ces personnes que je connais. On est allé là où les gens levaient les bras, et on a fait comme quand il est plus de minuit. Pourtant c'était encore l'après-midi. Et je regardais les statues du toit du bâtiment de la chambre de commerce de Lyon, avec toute cette musique électronique qui devait vraiment les perturber.

Je me demande si certaines personnes ne lisent pas mes articles, lorsque je ne mets pas de photo.

21 commentaires:

  1. oh si on les lit, même sans photos... la fan-attitude ça s'invente pas ! :)

    RépondreSupprimer
  2. ( si, si, si. On est les lits avec ou sans photos, je confirme )

    RépondreSupprimer
  3. Hélène / Biwi14 mai 2010 à 12:13

    Tiens j'ai rêvé de toi cette nuit. Théoriquement on était à Crolles chez ta mère. Sauf que c'était pas une maison, mais un immeuble. Bref. Et tu m'as emmené dans ta chambre (chambre qui devait faire deux fois mon appartement) pour me montrer comme tu avais bien posé ta nouvelle tapisserie au mur. En réalité c'était un désastre. Mais la tapisserie était trop génial. C'était genre des oiseaux tous collés les uns aux autres qui donnait un truc vraiment trop graphique.
    Quand je me suis réveillée j'étais vraiment trop déçue que ça ne soit qu'un rêve parce que je voulais vraiment te demander où tu avais eu ce truc là.

    Ton blog est ta boite mail.

    RépondreSupprimer
  4. P'taaaain mais t'aurais pas pu m'demander dans mon rêve??!
    J'aurais trop aimé avoir la même tapisserie qu'moi :)

    RépondreSupprimer
  5. sarounette et may: vous êtes des lecteurs 20/20!

    RépondreSupprimer
  6. Je lis aussi, même si je ne dis rien. Et continues !

    RépondreSupprimer
  7. De toutes façons, si je pose la question, c'est que je m'en doutais bien! HEIN! Cancre va!

    RépondreSupprimer
  8. Je passes chaque jour pour te lire, avec ou sans petites illustrations ;]

    RépondreSupprimer
  9. Oui oui, pareil que May et Nutys ; je te suis, avec ou sans images, même si je regrette quand il n'y en a pas, parce que j'aime tes morceaux de vie capturés, ils me font voyager, rêver par ses couleurs qui n'existent pas...

    RépondreSupprimer
  10. J'avoue que les photos me poussent davantage à lire. Mais la plupart du temps, je lis tout.

    RépondreSupprimer
  11. bah, tu sais c'est Raoul qui nous a fait découvrir tes textes y'a un certain nombre d'années, donc bon... les images, c'est un plus parce qu'elles sont toujours magnifiques, mais te lire c'est comme le café du matin : une habitude maintenant :)

    RépondreSupprimer
  12. Les textes sont aussi bien que les photos et même parfois encore plus beaux alors la réponse est oui !

    RépondreSupprimer
  13. Je viens matin et soir et je te lis toujours même sans illustration

    RépondreSupprimer
  14. Ah ben si si on lit ! (encore une !)
    De toute la France on lit tout !

    (d'ailleurs ça me fait penser que lundi je vais à Lyon pour donner la réplique à une copine qui passe l'ENSATT... eh ben ce que je me suis dit c'est "OH je vais dans la ville de Jessica Lisse, c'est fou !")

    RépondreSupprimer
  15. sarounette dit "te lire c'est comme le café du matin "
    C'est tellement ça !

    RépondreSupprimer
  16. Mince, j'allais dire la meme chose que Thallulah juste avant moi !

    Tu es un des très rares blogs écrits auxquels je reste accrochée quotidiennement malgré les mois et les années (je n'en suis que deux aussi fidèlement, pour tout te dire). Tu as donc bien quelque chose qui nous intéresse au-delà des photos : les images que font passer tes mots ;)

    RépondreSupprimer